L’action de la réflexologie sur la maladie de Parkinson

Une patiente qui souffre de la maladie de Parkinson diagnostiquée en 97 a écrit ce témoignage.

Dans ma quête de guérison, la réflexologie retient mon attention et dès les premières séances les bienfaits sont ressentis. Le massage des zones réflexes apaise la respiration, décongestionne les zones tendues, les jambes, les bras, la nuque, la gorge, la colonne vertébrale, les lombaires, les fessiers.

Les symptômes ressentis:

L’ensemble du corps est raide, il s’engourdi comme gelé. Le synchronisme des mouvements disparaît, les bras ne se balancent plus automatiquement, la marche devient de plus en plus difficile jusqu’à l’immobilisme total, les jambes se raidissent, se sclérosent, elles sont marbrées rouges et très lourdes comme plombées, les pieds se tordent.

Le visage est figé, la gorge se noue avec parfois des angoisses, la nuque est lourde, douloureuse, la respiration est bloquée comme en apnée, des tensions musculaires s’installent, puis l’immobilisme est incontrôlable, la volonté n’a pas d’impact, au contraire elle peut renforcer les blocages.

L’action des médicaments est variable, et les différentes molécules actuellement disponibles révèlent toutes des effets « secondaires » redoutables parfois supérieurs aux symptômes de la maladie.

Les bienfaits des séances:

  • le visage est serein; moins crispé
  • la gorge se dénoue
  • une respiration plus profonde, plus calme qui permet une relaxation du corps
  • la nuque plus souple
  • moins de tensions lombaires
  • les fessiers sont décongestionnés
  • les mollets sont comme « décongelés »
  • les pieds se détendent et le cerveau apaisé

Je remercie chaleureusement Elisabeth Breton pour l’attention et le temps qu’elle me consacre pour interpréter les messages du corps et pratiquer les massages appropriés. Je vous félicite pour votre professionnalisme et votre implication.

Remerciements: Elisabeth Breton, réflexologue à St Cyr l’Ecole 78210


☛  

☚  


Reflexologie » Les bienfaits de la réflexologie plantaire » L’action de la réflexologie sur la maladie de Parkinson