Etudes des zones réflexes

La réflexologie et le stress: Etudes des zones réflexes en rapport avec l’Axe du stress via les plexus et le pied

« Le stress est une réaction physiologique et psychologique du corps lui permettant de s’adapter aux événements de la vie quotidienne. Répondre aux sollicitations extérieures tout en maintenant une relative stabilité du milieu intérieur demande à l’organisme des ajustements permanents. » Dr.Thurin, 2003 

Le stress est un syndrome d’adaptation à toutes les situations ressenties comme agressives auxquelles nous sommes confrontées dans la vie de tous les jours. Dans le langage médical le stress correspond à un ensemble de réaction neuro-psycho-biologiques destinées à maintenir l’équilibre face à un agent extérieur.

Le réflexologue utilise différentes techniques de stimulation réflexe pour établir la relation qui existe entre le système neuroendocrinien, le système réflexes, les terminaisons nerveuses et les voies réflexes, et instaurer un moyen de communication interne entre les correspondances organiques et les zones réflexes situées au niveau des pieds.
réflexes plexus

Protocole : Soin relaxant pied – stimulation zones réflexes – connexion plexus

Relaxation :

Il est conseillé préalablement de bien détendre le pied. Un soin relaxant du pied apportera le relâchement nécessaire de ses structures anatomiques (musculaire, tissulaire, articulaire…) et permettra une meilleure vascularisation, circulations sanguine et lymphatique.

Stimulation :

Puis, selon les cas et les symptômes, sélectionner 3 zones réflexes en rapport à la problématique du sujet, stimuler ces correspondances quelques minutes, et terminer avec la trajectoire glandes surrénales/reins/uretère/vessie – qui est la voie d’évacuation.

Connexion :

Après la phase de stimulation des zones réflexes, effectuer les connexions des plexus, en exerçant des pressions légères sur le gros orteil – cavité crânienne (plexus crânien ou plexus cervical, correspondance avec les zones réflexes de l’hypothalamus et de l’hypophyse).

Haut du milieu de la voûte plantaire – cavité thoracique (plexus cardiaque, correspondance avec les zones réflexes de la glande de thymus, cœur et diaphragme).

Bas du milieu de la voûte plantaire – cavité abdominale (plexus solaire, correspondance avec les zones réflexes sur le foie, l’estomac, la rate, le pancréas, glandes surrénales et reins).

Entre les deux plexus (cardiaque et solaire) existe le plexus broncho-pulmonaire et l’œsophagien.

Terminer avec les pressions au milieu du talon – cavité pelvienne (plexus pelvien, plexus sacré, en correspondance avec les zones réflexes des organes de reproductions).

Remerciements: Elisabeth Breton, réflexologue à St Cyr l’Ecole 78210. En partenariat avec l’Ecole de Fasciathérapie (Prof. D. Bois et Nadine Quéré).


☚